nouveautés

  • "Donc je suis revenu" Vie et tribulations de Jean-Louis MATHIEU (1738-1804), curé de Leyssard

    Christian BRYONDonc je suis revenu

    Jean-Louis MATHIEU (1738-1804) naquit à Nantua (Haut-Bugey). Il fit ses études au collège de la cité, créé et dirigé par les Joséphistes de Lyon. Bachelier de Sorbonne, ordonné prêtre (1762), il fut nommé à la cure de Leyssard (1768), bourg situé à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Nantua. Il anima cette paroisse jusqu'au 6 janvier 1794.

    Fondée sur des recherches en archives, départementales et diocésaines (Lyon et Bourg-en-Bresse), nationales, mais aussi sur le Journal que ce prêtre laissa, sur de nombreux témoignages d'époque publiés dès Thermidor ou au XIXe siècle, cette étude présente et restitue la vie de l'un de ces ecclésiastiques qui hésitèrent un temps sur la conduite à tenir durant la Révolution. Il fut lié à une région (district de Nantua), à un département (Ain), à un diocèse (Lyon ou Ain, selon les périodes).

    J-L. MATHIEU prêta les différents serments. Il se déclara "républicain, chrétien et prêtre". En 1794 il accepta de ne plus célébrer publiquement, mais il rejeta absolument le formulaire d'Albitte. Emprissoné au seul motif d'être prêtre, dénoncé pour propos contre-révolutionnaires, il fut envoyé devant le Tribunal révolutionnaire parisien. Thermidor lui évita jugement et mort.

    Il rétracta ses serments en 1795. Il acheva sa vie à Nantua. Il mourut au moment où la France plébiscita le passage du Consulat à l'Empire.

    600 pages

    2019

    Prix : 33.00 €

    COMMANDER

  • Artisanat, Commerces et Métiers au village

    Artisanat, Commerces et Métiers au Village

    Association Mémoire de Cras20201015103540614 0001

    Bourgade rurale, Cras a toujours compté dans ses rangs d'autres actifs que des "strictements" cultivateurs. entre  tradition et modernité, ce nouvel ouvrage aborde le village sous l'angle de l'artisanat, des commerces et des métiers  comme le souligne son titre. mais plus qu'un historique des métiers, le lecteur trouvera parfois ici un véritable recueil  d'histoires locales. 

    A base de témoignages oraux, cartes postales, photographies (datant pour certaines du début du siècle dernier),  illustrations, peintures, documents divers... cet ouvrage se veut un hommage aux générations qui nous ont précédés  et propose une nouvelle contribution à l'histoire de Cras dont le patrimoine gagne à être mieux connu. Il marque  aussi le dixième anniversaire de l'association Mémoire de Cras.  

    119 pages

    16 euros

    Commander

  • Bellegarde-sur-Valserine, Histoire industrielle de 1850 à 1914, Tome 2, Le carrefour ferroviaire, la Compagnie anglaise, la Société Française des Forces Hydrauliques du Rhône

    Roger Tardy

    Roger TARDY  Né en 1924 à Bois d'Amour (Jura), une bourse de la République lui donne la possibilité de poursuivre sa formation au-delà du certificat d'études (à Divonnes-les-Bains, hameau de Villar-1936). Bachelier (1ere et 2eme partie) en 1943, licencié en droit (1946), diplômé d'Etudes Supérieures en Droit Public (1947), il devient licencié en géographie (1950), il obtient un Diplôme d'Etudes Supérieurs de géographie consacré à l'nanlyse du relief du Pays de Gex (1952). L'agrégation de géographie et l'élargissement du recrutement en faculté lui ouvrent un poste à l'Université de Lyon (1966), et après la parution de son livre "Le Pays de Gex, terre frontalière" (1970) il devient maître de conférence, et enseigne la géographie régionale de la France. Il conduit des étudiants dans un stage d'application "sur le terrain" en prenant pour thème Belgarde-sur-Valserine. Le choix de cette ville et les recherches préparés pour le travail sont à l'origine de ce livre.

     

    Ce livre de 608 pages comprend trois partie dont 284 figures

    La 1ere partie : le carrefour ferroviaire (1852-1912) examine la création des cinq lignes de chemin de fer conduisant à Génêve, à Lyon, à Bourg par La Cluse, à Annemasse, à Divonne, à Chézéry, les projets de percées jurasiennes et alpines, les lignes de tramway à travers le département, les grands travaux de construction, l'installation de la gare, le projet de la gare à Coupy, les trafics de voyageurs et de marchandises.
    La 2eme partie : La Compagnie anglaise (1971-1899) étudie comment ont été construits une grande usine à turbines, des piliers, des poulies et des câbles pour transporter l'énergie mécanique vers des usines appelées à venir s'installer sur le plateau de Bellgarde, quels sont les acteurs d'un projet si audacieux, qui sont les ,propriétaires de telles équipements, et comment s'établit le bilan final ? 
    La 3eme aprtie : la Société Française des Forces Hydrauliques du Rhône (1899-1914-1918), expose les nouveautés dans l'aménagement du Haut-Rhône. L'usine de la Jonction devient la première centrale hydrauélectrique de France. Le succès suscite la convoitise de promoteurs (une douzaine) qui lance des projets de construction de nouveaux barrages à Génissiat qui l'emporte. La Société Française disparaît et avec elle une entreprise dominé par les capitaux suisses.

    20210302093528177 0001

    608 pages

    2020

    COMMANDER

  • Bellegarde-sur-Valserine, naissance et essor d'une ville, Tome 1 des origines à 1850

    Roger TARDY 

    Né en 1924 à Bois d'Amour 'Jura), une bourse de la République lui donne la possibilité de poursuivre sa formation au-delà du certificat d'études (à Divonnes-les-Bains, hameau de Villar-1936). Bachelier (1ere et 2eme partie) en 1943, licencié en droit (1946), diplômé d'Etudes Supérieures en Droit Public (1947), il devient licencié en géographie (1950), il obtient un Diplôme d'Etudes Supérieurs de géographie consacré à l'nanlyse du relief du Pays de Gex (1952). L'agrégation de géographie et l'élargissement du recrutement en faculté lui ouvrent un poste à l'Université de Lyon (1966), et après la parution de son livre "Le Pays de Gex, terre frontalière" (1970) il devient maître de conférence, et enseigne la géographie régionale de la France. Il conduit des étudiants dans un stage d'application "sur le terrain" en prenant pour thème Belgarde-sur-Valserine. Le choix de cette ville et les recherches préparés pour le travail sont à l'origine de ce livre. 

     

    Ce livre de 832 pages comprend cinq parties dont 329 figures

    1ere partie : le vieux village et le bourg neuf, étudie Musinens, village paysans, au milieu de son terroir et le bourg neuf, né en 1602, aux abords du premier pont et du deuxième pont et son essor après l'implantation du relais de poste en 1800. 
    2eme partie : les routes et les ponts, examine comment ont été établis les ponts, le long du Rhône et de la Valserine, comment les routes ont été fondées, leur utilisation entre Lyon et Genêve principalement. 
    3eme partie : La carence manufacturière et l'impossible naviguation, étudie les modestes activités de transformation, les multiples projets visant à pratiquer une naviguation continue sur le Haut-Rhône et l'exploit nautique retentissant de Gaston Boissel. 
    4eme partie : Population et société, montre comment Musinens passe de 25 habitants au milieu du Xvème siècle à 461 habitants en 1850 et comment la route a été à l'origine d'une société nouvelle, dans le bourg neuf.
    5ème partie : La vie municaipale, révèle qui sont les maires et que sont leurs réalisations. 
    L'ouvrage réserve aussi quelques pages à Arlod et à Vanchy. 

    20210302091326883 0001

    832 pages

    2020

    COMMANDER

  • Chroniques de Bresse n°13

    Chroniques de Bresse

     

    Ces nouvelles chroniques vous invitent à un voyage, illustré, tout en couleur, dans le passé et l'histoire de la Bresse.

    Les sujets développés concernant le premier Hôtel des postes à Bourg, les débuts du téléphone et de la vie associatives, l'histoire du quartier Saint-Roch et du village de Saint-Etienne-du-Bois, lévolution du nombres de communes de l'Ain et la terrible grippe espagnole. 

    Elles vous proposent aussi l'évasion avec le pont de Serrières-sur-Ain, l'étonnant parcours d'un soldat de 1870 ou les débuts d'un champion cycliste jusqu'aux Jeux olympiques.

     

    20210401105941558 0001

    96 pages

    2020, édition mars 2021

    Prix : 12 €

    COMMANDER

  • Des jours sombres à l'espoir

    Chroniques de Bresse - Rémi RICHE

     

    Editorial

    PréfaceDes jours sombres

    D'une guerre à une autre

    Drôle de guerre

    Sous le Régime de Vichy

    1943, l'année du divorce

    Début 1944, l'attente du débarquement

    Un été 1944 meurtrier

    Enfin, la Libération

    1945, la Victoire et après

    Index

    Repères chronologiques simplifiés

    142 pages

    Prix : 18.50 euros

     

    Commander

     

  • Histhoiria n°13

    Histhoiria20210629093047704_0001.jpg

    Editorial

    Archéologie : une découverte peu commune

    Histoire locale : un procès en sorcellerie à nantua au XVIIe siècle

    Histoire et légendes : le château d'Oliferne

    Histoire locale : Joseph-Henri ROSSAND Notaire à Mornay et fabuliste

    Histoire locale : les tramways du Haut-Bugey

    Histoire sociale : le patrimoine funéraire

    Mémoire rurale : le temps des cerises

    Histoire : Charles le Chauve

    La vie de l'association

    Appel à mécénat chapelle de Mornay

     

    Prix : 12 €

    53 pages

    2021

    COMMANDER

     

  • Jean-Vincent BERLOTTIER - Convictions

    Dominique AMOUROUX - CAUE de l'Ain

    Coll. Histoire et Personnages des Pays de l'Ain - n° 5 Scanncouvberlottier

    Jean-Vincent Berlottier s'installe à Bourg-en-Bresse après des études d'architecture à Paris, un séjour en Côte d'Ivoire et un passage dans la prestigieuse agence de Marcel Breuer à New-York. Sa personnalité chaleureuse, son engagement professionnel, sa rigueur et son ouverture aux problématiques contemporaines le conduisent à bâtir maisons, logements et équipements collectifs dans la Bresse, le Revermont, la Côtière et le Jura.

    Très vite, il élargit son domaine d'intervention en Rhône Alpes, à Lyon dans des opérations urbaines et paysagères. Puis, il intègre le cercle très restreint des architectes travaillant aux côtés des plus grands ingénieurs pour étudier les ouvrages d'art spectaculaires qui jalonnent les autoroutes, les voies urbaines et les lignes à grande vitesse.

    Cet ouvrage décrit quarante-quatre de ses réalisations dont le village terre de la la ville nouvelle de L'Isle d'Abeau et les ponts de Gilly-sur-Isère et de Seyssel et illustre près d'une cinquantaine d'autres travaux, projets et recherches dont la candidature de Lyon aux Jeux Olympique, l'ensemble témoignant des problématiques des quatre décennies durant lesquelles s'est développée une carrière qui s'est achevée par la transmission de son agence, Strates, à deux de ses collaborateurs.

    264 pages, 2020

    Prix public : 25 euros.

    COMMANDER

  • Journal 1768-1804

    Introduction et notes de Christian BRYON - Préface de Paul CATTINJournal AREL

    Jean-Louis MATHIEU (1738-1804), curé de Leyssard (Haut-Bugey), tint, de 1768 - date de sa nomination dans cette paroisse - à 1804, un journal. Ce document demeura inconnu jusqu'à sa mise en vente publique (2007). Les Archives de l'An en firent l'acquisition.

    Visiblement amputé de nombreuses pages, il réunit néanmoins d'abondantes remarques et notes, le plus souvent datées, ainsi que des comptes divers.
    Il constitue une source documentaire précieuse, d'abord sur la vie matérielle d'un curé rural et lettré du XVIIIe siècle ensuite sur quelques grands événements (traité anglo-américain de 1783, par exemple). Bien d'auutres faits y sont rapportés comme le retour de Joseph II - frère de Marie-Antoinette - vers Genève, au terme de son séjour en France (13 juillet 1777) ; les démonstrations aérostatiques des frères Montgolfier ; une secousse sismique (6 juillet 1783)...
    Enfin, il nous livre sa vision des bouleversements révolutionnaires, son opinion sur Bonaparte rétablissant l'autorité de l'Etat et négociant la paix (religieuse et européenne).

    272 pages

    2019

    Prix : 20.00 €

    COMMANDER

  • L'éboulement des Granges de Montagnieu 6 mai 1919

    L'éboulement des Granges de Montagnieu -  6 mai 1919

     Association SHABE - 202020201015103540614 0002

     

    Les infiltrations étaient considérables pendant les mois de mars à avril 1919 en raison des pluies continuelles. 

    Le matin du 6 mai, les viticulteurs travaillant du côté du couloir des Granges avaient entendu des bruits souterrains, des crevasses s'étaient formées et de petits éboulement avaient eu lieu, lorsque vers 12h30, dans un sinistre craquement, le plateau supérieur du vignoble de St-Romain se détacha et se mit en mouvement, poussant devant lui toute la masse marneuse jusqu'au village des Granges emportant en premier l'école des filles étant au plus près de la pente, puis coupant le village en deux, recouvrant la rue principale et coupant la voie du tramway tout en détruisant un ensemble de 17 maisons d'habitations en faisant une victime et 150 sinistrés. 

    Dix minutes avaient suffi à l'avalanche des terres pour franchir les 400 m de pente qui séparent la montagne de Souhait du bas de la vallée... 

    Coffret clé USB 

    Durée:  film 13 min 25 + diaporama 11 min

    8 euros

    Commander

  • L'église Saint-Martin de Bey, Du Moyen Âge à nos jours

    Association Bey Art - Patrimoine des Pays de l'Aincouverture_Léglise_de_Bey_-_Du_Moyen_Âge_à_nos_jours.png

    Construite au début du XIIème siècle, léglise Saint-Martin de Bey a connu plusieurs évolutions qui sont autant de témoins de l'histoire de la bresse d'une part, de l'Eglise Catholique et de la foi chrétienne d'autre part. Son architecture romane et ses chapitaux, ses peintures murales, sa chapelle gothique, son retable baroque et les ajouts au XIXème siècle en constituent de remarquables artéfacts. Elle a retrouvé sa splendeur avec les dernières restaurations effectuées depuis 1995.

    C'est l'objet de cet ouvrage de vous présenter l'église en mettant en évidence le lien entre son architecture et ses décors d'une part, l'histoire de l'église catholique et ses décors d'une part, l'histoire de l'église catholique en Bresse d'autre part.

    2021

    64 pages

    10€

    COMMANDER

  • La Vie Municipale de Manziat et ses Maires de 1790 à 2017

    Association Les Amis du Patrimoine de Manziat

    La Vie Municipale de Manziat et ses Maires de 1790 à 201720210129115519811 0001

     

    Cet ouvrage richement illustré explore l'histoire de toutes les mandatures entre 1790 et 2017.

    Chaque chapitre est consacré à l'un des 28 maires et leurs équipes et relate les éléments forts et faits marquants de la vie de la commune au travers des délibérations du Conseil Municipal. 

    Les annexes dressent la liste d'un siècle de gardes-champêtres, les tableaux de recensement de 1793 à 2018, les notaires de 1654 à 1926, les crues de la Saône 1640 à 2001 et les moulins de la commune. 

    2019

    159 pages

    Prix 22 euros

    Commander

     

     

     

  • Lacoux autrefois, Etudes et texte inédits

    Le Dreffia

    Lacoux est un village du haut Bugey ayant conservé son habitat d'autrefois.20210623100302014_0001.jpg

    En 2002, César Billoin, Pierrette et Georges Dupont, avaient organisé une exposition sur Lacoux Autrefois présentant l'histoire du village dans les locaux de l'ancienne mairie-école, avec la participation de Marcel Monnier et Bernard Billion. De 2003 à 2019, un certain nombre d'artciles ont parus dans Les Cahiers du Dreffia.

    Le présent ouvrage écrit par Pierrette et Georges Dupont rassemble l'ensemble des documents présenté à l'exposition ainsi que les textes des articles publiés. Cette édition a été revue, corrigée et largement complétée grâce aux archives de l'ancienne commune de Lacoux et celles déposées aux Archives départementales de l'Ain.

    Tous les événements qui ont façonne le destin du village sont évoqués, depuis l'an 1100, quand Lacoux était une petite seigneurie, jusqu'en 1964 où la commune est rattachée à celle d'Hauteville-Lompnes.

    Les descriptions des lieux, des monuments ou encore des faits de société sont traités par touche au fil de l'ouvrage, De nombreuses illustrations, photographies et reproductions de plans cadastraux, illustrent les chapitres décrivant le village, le hameau de La Bertinière, les lieux-dits du Ruth et La Verrière. 

    2021

    240 pages 

    prix 32 €

    COMMANDER

     

  • Le Tramway du Haut Rhône

    Le Tramway du Haut-Rhône

    Brégnier-Cordon, Brégnier-Ville, Glandieu, Saint-Benoît, Groslée-Neyrieu, Groslée, Lhuis, Vérizieu, Les-Gran20201015103540614 0003ges-de-Montagnieu, Serrières-de-Briord, Villebois-Ville, Villebois-Gare, Sault-Brénaz, Vertrieu, La-Balme-les-Grottes. 

    Association  SHABE

     

    Déclaré d'utilité publique le 24 avril 1906, la compagnie des chemins de fer du Haut-Rhône fut créée le 7 mai 1908.

    Le premier tronçon de 35 kms de Brégnier-Cordon à Villebois-Gare entre 2 gares P.L.M. fut inauguré le 24 septembre 1911 à Lhuis puis le second, de 3 km jusqu'à Sault-Brénaz et le dernier de 11 km pour rejoindre la ligne électrifiée de l'O.T.L à La Balme-les-Grottes. 

    Composé de 5 locomotives à vapeur et de nombreux wagons, le tramway du H.R. à la vitesse moyenne de 25 km/h hors agglomération, acheminait les pierres et marbres des différentes carrières jalonnant son tracé ainsi que desservant les 14 gares du parcours pour les voyageurs. 

    Le fonctionnement et l'entretien de la ligne étaient assurés par 30 personnes et 12 auxiliaires. 

    Fait marquant : le 6 mai 1919 la voie fut coupée par la catastrophe de l'éboulement des Granges-de-Montagnieu. 

    L'arrivée de l'autobus mis un terme au trafic voyageurs en 1938 et le trafic de marchandises cessa complètement en 1944

    La ligne fut déclassée en 1948.

    Croffet clé USB - durée 25 min 30. 

    Prix 8 euros

    Commander

  • Les cahiers du Dreffia n°27

    Le Dreffia

    Sommaire :

    • Mot du présidentdreffai n27
    • Bilan des activités
    • La chaîne des puits (à Longecombe)
    • Vie et mort d'un four (à Lompnes)
    • L'école de Tard
    • Les écoles d'Aranc
    • Joseph Mayet (1895-1945), membre de la compagnie de Jésus, Directeur du sanatorium Hélios à Hauteville-Lompnes
    • Le trésor du moulin à Miguet
    • Le col de la Cheminée
    • "Marianne" sur le plateau d'Hauteville-Brénod
    • La "voie lactée" d'Armix à Rossillon
    • Léon Vermeerbergen, un peintre à Vaux-Saint-Sulpice
    • Hommages

     

    32 pages
    Juillet 2020

    Prix : 10.00 €

    Commander

  • Les Cahiers du Dreffia n°28

    Le Dreffia20210623092927561_0001.jpg

    -Le mot du président

    -Bilan des activités 2020

    -Monnaie antiques, médiévales et modernes découvertes sur le plateau d'Hauteville-Brénod, par Marcel Monnier et Yann Cruiziat

    -Les lignes de tramway Ambérieu-Nantua-Hauteville, par Louis Prévitali, Evelyne Gourmand-Mestre et Denise Mercier-Ligny

    -Les Chantiers de Jeunesse de la forêt de Jailloux à Thézilleu, par Alain Espiard

    -Témoignage sur les chantiers de jeunesses de la forêt de Jailloux à Thézillieu, par Gilbert Sauvan

    -Alwyne Camble : L'histoire romanesque d'un habitant de Brénod, par Geneviève Lombard et Maguy Havez

    -Phillipe de Conninck un auteur à scandale sur le plateau d'Hauteville, par Geneviève Lombard

    -Pierre d'Hauteville, art déco (1ère partie), par Dominique Tritenne

    -Le fonds d'archives ancien de Brénod, par Laurent Juillard, Catherine Skrzat et Yann Cruiziat

     

    2021

    Prix : 10 €

    COMMANDER

     

  • Marc & Pierre DOSSE - Traversées - Construire dans l'Ain 1945 - 1985

    Dominique AMOUROUXDOSSE COUVERTURE

    Premier ouvrage de la nouvelle ligne éditoriale de Patrimoine des Pays de l'Ain, ce livre porte un regard inédit sur un demi-siècle de projets et de réalisation ayant façonné notre cadre de vie actuel.

    Il décrit des réalisations marquantes, révèle les ambitions initiales de plusieurs projets phares, invite l'art dans l'architecture, suit des chantiers à travers l’œil de grands photographes, invite à partager la vie qui se développait dans ces réalisations toutes neuves et apporte selon des angles sans cesse changeants des informations indispensables à la compréhension de leur valeur patrimoniale.

     

    264 pages

    2019

    Prix : 25.00 €

    COMMANDER

  • Musiques et musiciens aux pays de l'Ain

    Pierre GUILLOT 

    En publiant cet opuscule dont le titre dit assez la simplicité du dessein, Pierre GUILLOT n'a d'autre objet que d'assembler en ses pages les découvertes glanées au cours de recherches diverses dans les fonds de bibliothèques et d'archives. Reprenant le modèle proposé par Paul CATTIN dans le champ des actviités artistiques, ce répertoire apporte aux chercheurs, curieux, mélomanes, quelques éléments d'une preuve que les pays de l'Ain n'avaient jamais négligé Euterpe et leur propose en même temps les premiers linéaments d'une petite histoire de la musique dans le département aindinois et son chef-lieu.

    couverture_musiques_et_répertoire_de_lain.png

    176 pages

    2021

    25 €

    COMMANDER

  • N°18 - Le Revermont Gothique

    Paul CATTINscanncouv

     

    Cet ouvrage constitue le n°18 de la collection intitulée Patrimoines de Pays de l'Ain, publications thématiques sur le département. 

    Le Revermont apparaît comme une terre d'élection pour l'art gothique sous toutes ses formes, que ce soit l'architecture, le vitrail, la sculpture ou la peinture murale. 

    Afin de rester dans un cadre historique cohérent, l'auteur a choisi pour limites à son étude celles de l'ancien diocèse de Lyon qui s'étendait en Revermont jusqu'à Gigny et Cuiseaux. Le lecteur est ainsi invité, muni des outils nécessaires pour la connaissance de cet art, à suivre un itinéraire qui déborde largement sur le Jura et même la Saône-et-Loire, pour aller de découvertes en découvertes. L'ouvrage est donc à la fois pédagogique et touristique. 

    Paul Cattin est un ancien conservateur général du patrimoine, longtemps directeur des archives départementales de l'Ain et conservateur des antiquités et objet d'art. Il participe, depuis les origines, aux activités de Patrimoine des Pays de l'Ain.

    180 pages

    Décembre 2020

    Prix : 19 euros

     COMMANDER

  • Pierre PINSARD - Architectures sacrées et profanes

    Dominique AMOUROUX et Franck DELORMECouv PINSARD messagerie

    Figure marquante de l'évolution des églises dans l'esprit du Concile Vatican 2 et la création de couvents contemporains, Pierre PINSARD reste en attente d'une reconnaissance posthume.
    Peintre, décorateur, illustrateur avant de débuter une pratique d'architecte dans l'agende du très moderne et très radical André Lurçat, il développe avec modestie une carrière rigoureuse. Bien que la construction de la basilique de Lourdes puis la très médiatisée "affaire" de la Cité Fleurie du boulevard Arago à Paris, le placent sous les projecteurs des médias, il faut attendre les années 1990 pour que les églises qu'il a édifiées à Antony et à Bourg-en-Bresse et que le couvent qu'il a construit pour les Dominicains à Lille soient, nationalement ou localement, reconnus comme des oeuvres ayant enrichi le patrimoine du XXe siècle.
    Pierre PINSARD a également signé des maisons individuelles, des immeubles d'habitations et des équipements hospitaliers dont cet ouvrage révèle l'existence.

    300 pages

    2019

    Prix : 25.00 €

    COMMANDER