• Association des Amis du Musée du Peigne et de la Plasturgie d'Oyonnax (AMPPO)

    Nom de l'association : Amis du Musée du Peigne et de la Plasturgie d'Oyonnax

    Adresse : 34 rue Paradis, 01100 OYONNAX

    Téléphone du musée :04 74 81 96 82

    Téléphone du président :04 74 77 21 39 (Alain COLLETTA)

    Email :

    Site : AMPPO

    Objet : Le soutien et la promotion du Musée du Peigne et de la Plasturgie d'Oyonnax, valorisation du patrimoine industriel, artisanel et artistique de cette région dans le domaine des plastiques.

    Cadre géographique : Bugey

    Date de création : 9 février 1976

    Nombre d'adhérents : 70

    Présentation : Association créée en 1976 par les initiateurs du Musée du Peigne et de la Plasturgie d'Oyonnax : membres de la Jeune Chambre Economique, artisans et industriels locaux, membres de l'enseignement technique. Initialement l'A.M.P.P.O avait pour objectif d'oeuvrer à la création et à la promotion du Musée du Peigne et de la Plasturgie alors en gestation. Ses premières actions ont consisté en la collecte d'articles de collection issus de l'artisanat et de l'industrie, de machines et d'outils, de documents d'archives et d'interviews retraçant l'histoire et les savoir-faire de la cité. Vinrent ensuite le pré-inventaire puis l'exposition des collections rue de la Victoire.. puis au centre Aragon.

    L'A.M.P.P.O oeuvre sans relâche, depuis maintenant 40 ans pour doter Oyonnax d'un véritable musée, digne de son passé, mais surtout porteur de son avenir.

  • Association des Soieries C.J. Bonnet

    Nom de l'association : Association des soieries C.J. Bonnet.

    Adresse : Cote Levet, Musée des soieries C.J. Bonnet, 01640 JUJURIEUX.

    Tel : 04 74 36 93 83 (Jean GONNAND, Président).

    E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Objet : Mise en valeur et connaissances des soieries Bonnet.

    Type de patrimoine : Patrimoine industriel et son savoir-faire.

    Cadre géographique : Soieries Bonnet, musée de l'industrie et de la soie.

    Date de création : 10 juin 1999.

    Présentation : Cette association participe aux visites et aux ateliers du musée mais elle a aussi un rôle de recherches et de promotion de ce patrimoine par l'organisation de manifestations (en lien avec le Conseil Général), par la réédition du livre d'Henri Pansuet et par la recherche de divers documents et témoignages concernant la fabrique. Elle les transmet ensuite au fond départemental et assure ainsi la permanence de ce savoir-faire.

     

     

  • BB1601 

  • Histoire des Glacières du lac de Sylans

    Histoire des Glacières du lac de Sylans

    Nicole BELLENOIX COLLETGlacières Sylans

    Le but de cet ouvrage est de faire découvrir, à travers les documents et reproductions photographiques,
    un épisode méconnu de notre histoire locale : l'industrie de glace naturelle.
    Pendant un demi-siècle, le lac de Sylans a abrité une activité économique importante qui voyait un glaçon
    du lac rafraîchir les boissons parisiennes ou algériennes, pour les plus lointaines.
    Un limonadier de Nantua est à l'origine de cette industrie nouvelle dans la deuxième partie du XIXe siècle:
    le visionnaire Joachim Moinat. 

     

    95 pages

    2019

    Prix 18 euros

     Commander

  • Le Tramway du Haut Rhône

    Le Tramway du Haut-Rhône

    Brégnier-Cordon, Brégnier-Ville, Glandieu, Saint-Benoît, Groslée-Neyrieu, Groslée, Lhuis, Vérizieu, Les-Gran20201015103540614 0003ges-de-Montagnieu, Serrières-de-Briord, Villebois-Ville, Villebois-Gare, Sault-Brénaz, Vertrieu, La-Balme-les-Grottes. 

    Association  SHABE

     

    Déclaré d'utilité publique le 24 avril 1906, la compagnie des chemins de fer du Haut-Rhône fut créée le 7 mai 1908.

    Le premier tronçon de 35 kms de Brégnier-Cordon à Villebois-Gare entre 2 gares P.L.M. fut inauguré le 24 septembre 1911 à Lhuis puis le second, de 3 km jusqu'à Sault-Brénaz et le dernier de 11 km pour rejoindre la ligne électrifiée de l'O.T.L à La Balme-les-Grottes. 

    Composé de 5 locomotives à vapeur et de nombreux wagons, le tramway du H.R. à la vitesse moyenne de 25 km/h hors agglomération, acheminait les pierres et marbres des différentes carrières jalonnant son tracé ainsi que desservant les 14 gares du parcours pour les voyageurs. 

    Le fonctionnement et l'entretien de la ligne étaient assurés par 30 personnes et 12 auxiliaires. 

    Fait marquant : le 6 mai 1919 la voie fut coupée par la catastrophe de l'éboulement des Granges-de-Montagnieu. 

    L'arrivée de l'autobus mis un terme au trafic voyageurs en 1938 et le trafic de marchandises cessa complètement en 1944

    La ligne fut déclassée en 1948.

    Croffet clé USB - durée 25 min 30. 

    Prix 8 euros

    Commander

  • Le travail des métaux précieux et des filières en diamant à Trévoux

  • Les Amis de la Cuivrerie de Cerdon 

  • Les Amis des Moulins de l'Ain

  • Musée du cheminot

    Musee Cheminot

     

    Association : Musée du cheminot

    Adresse : 46 bis rue Aristide Briand, 01500 Ambérieu-en-Bugey

    musée cheminot 2

    Téléphone : réservation des visites : 06 40 06 51 14 ou 04 74 61 02 40

    Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Site internet : http://musee.cheminot.free.fr/

    Objet :Sauvegarder le patrimoine ferroviaire et le présenter au public dans un cadre vivant et attrayant.

    Type de patrimoine : Technique : objets, outils fonctionnels du P.L.M. et S.N.C.F. Savoir faire et econstitution de scènes de la vie des cheminots. Locaux de l'ancienne coopérative de la SNCF à Ambérieu-en-Bugey.

    cadre géographique : Bas-Bugey

    Date de création : 1988

    Nombre d'adhérents : 214

    Présentation : La petite ville d’Ambérieu-en-Bugey, située dans l’Ain et desservie depuis 1856 par une ligne du PLM en provenance de Lyon, devint une étoile ferroviaire avec le tunnel ferroviaire international du Mont-Cenis (1871) qui relie enfin la France et l’Italie. En 1930, 2 500 personnels des chemins de fer furent employés sur place, où le dépôt et des ateliers prenaient en charge quelque 247 locomotives ! Aujourd’hui, une équipe de passionnés propose de revivre cette grande histoire dans le très beau musée du Cheminot, situé en centre-ville d’Ambérieu. La visite est commentée d’une manière passionnée, souvent par d’anciens cheminots  mbarrois, et s’articule autour d’une très riche collection disposée sur plus de 900m². Le visiteur y trouvera par exemple deux cabines de conduite de locomotive à vapeur, des pupitres de locomotives électriques, de TGV et diesel, une lampisterie, une reconstitution de l’atelier des apprentis, une forge et un poste d’aiguillage. On y présente aussi le quotidien des personnels des chemins de fer au moyen d’un authentique guichet de gare de 3e classe, d’un réfectoire ou d’un dortoir pour les roulants et du cabinet médical spécifique à la SNCF. Enfin une très belle collection de lanternes, et deux vitrines évoquant la résistance cheminote lors de la dernière guerre.

    musée cheminot 1

    Horaires : toute l'année les week-ends : le samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h en plus pendant les vacances scolaires (zone A)
    du mardi au vendredi de 14h à 18h. Fermé les lundis et les jours fériés.
    Pour les groupes de plus de 10 personnes visites possible tous les jours sur demande.
    Tarifs : 4 € individuel et 3€ pour les groupes de + de 10 pers. 
    Forfait 30 € pour les groupes de moins de 10 personnes.

     

     

  • Voies Ferrées de l'Ain - Tome 2 : Ambérieu, cité Cheminote

  • Voies ferrées de l'Ain Tome 3 - Au fil des lignes oubliées

    Gérard JOUDVoies ferrées de lAin Tome 3

    Sommaire :

    • Avant-propos
    • Souvenirs
    • Réflexions
    • Introduction
    • Virieu-le-Grand à Pressins et à Saint-André-le-Gaz
    • Bellegarde-sur-Valserine à Divonne-les-Bains
    • Divonne-les-Bains à Nyon
    • Bourg-en-Bresse à Chalon-sur-Saône via Saint-Germain-du-Plain
    • Ambérieu à Montalieu-Vercieu

    320 pages

    2017

    Prix : 48.00 €

    COMMANDER