publications des associations

  • Société savante le BugeyLamartine Hommage de sa patrie classique

    Sommaire :

    • Lamartine, notre écrivain régional
    • La famille des Roys
    • Le Beaujolais, Lyon et Lamartine
    • Le collège de Belley
    • Lamartine - Correspondance avec Dupuys
    • La jeunesse de Lamartine : lettres de Vignet à Virieu
    • Lamartine et Joseph de Maistre
    • Un mémoire de Lamartine
    • Lamartine et les instituteurs
    • La transposition poétique de la nature savoyarde
    • Lamartine et la fraternité
    • Les fidèles lamartiniens au lendemain de 1848
    • Un ami de Lamartine : Joseph Marion

    200 pages

    1991

    Prix : 18.00 €

    COMMANDER

  • Patrimoine et Histoire de ChampfromierLe chemin des espagnols dans lAin depuis 1567

    Par le traité de Lyon, en 1601, la France annexait les territoires savoyards au nord du Rhône. L'Espagne, alliée de la Savoie, perdait pour ses troupes les routes vers ses possessions, souvenet insurgées, des Flandres ; mais Henri IV accorda un étroit corridor militaire, par les contreforts du Jura, qui resta terre savoyarde et où passa désormais "Le Chemin des Espagnols".

    Au moins 20.000 soldats, souvent mercenaires, y passèrent, ravageant le pays lors d'étapes dépourvues de presque tout, tandis que les troupes françaises dévastaient les abords des ponts et passages sous prétexte de surveillance des mouvements militaires.

    Treize rapports de 1613, des documents d'archives de France, de Turin et d'Espagne, inédits à ce jour, en rendent compte, année par année : listes de troupes, aménagement dfe l'itinéraire, intendance souvent déficiente, pillages, incendies, récoltes détruites. De nombreuses cartes d'époque, inédites elles-aussi, illustrent le "Chemin" et en rétablissent le réel tracé.

    Parallèlement, la France multiplia les pressions sur la Savoie et les vexations frontalières : doubles foires, embargo douanier, voire impositions indûment perçues. Enfin, par le traité de Turin, en 1760, la France annexa le mince corridor...

    137 pages

    2017

    Prix : 25.00 €

    COMMANDER

  • Société Nouvelle GoriniLe diocèse de Belley dans la Grande Guerre

    Le colloque consacré au diocèse de Belley-Ars dans la Grande Guerre s'est proposé de voir dans quelle mesure le comportement des catholiques - religieux ou laïcs -, tant au front qu'à l'arrière, était révélateur de leur foi.

    La réflexion s'est enrichie d'approches diverses, celle d'historiens, de religieux, de laïcs qui ont exhumé des archives - diocésaines, paroissiales, locales, ou familiales - des témoignages, des documents de première main (carnets, journal de guerre individuel, correspondance, photographies).

    Ce volume des Actes s'organise en quatre sections :

    • Diocèse en "état de guerre"
    • Religieux à l'épreuve du feu
    • Ferveur religieuse et patriotique
    • La mémoire des soldats et la contribution de l'Eglise catholique

    On verra ainsi comment l'Eglise diocésaine s'est adaptée à cette guerre "totale" qui a affecté toutes les composantes de la société et quelle a été sa contribution à la construction d'une mémoire.

     

    368 pages

    Octobre 2018

    Prix : 18.00 €

    COMMANDER

  • Les Amis de la Michaille

    La présente étude s'est attachée à collecter et traduire les vieilles chartes connues évoquant le lointain passé de l'abbaye de Nantua. Chose unique pour notre département, pas moins 

    Le monastère et la terre de Nantua

    d'une vingtaine est antérieure à l'an mil ! Il a été essayé de replacer chacune d'entre elles dans son contexte historique propre afin de mieux en comprendre le sens.La présente étude s'est attachée à collecter et traduire les vieilles chartes connues évoquant le lointain passé de l'abbaye de Nantua. Chose unique pour notre département, pas moins d'une vingtaine est antérieure à l'an mil ! Il a été essayé de replacer chacune d'entre elles dans son contexte historique propre afin de mieux en comprendre le sens.


    Une profonde recherche a permis d'apporter des réponses nouvelles à des questions restées jusqu'alors sans réponse : l'origine du monastère de Nantua, sa destruction au Xe siècle, son incorporation à la maison de Cluny, l'existence d'un comte dénommé "Gilbert", la solution du comté "Varesino", l'analyse de la charte d'"Albitius", la découverte d'une charte inédite du pape Pascal II de l'année 1109.


    Grâce à la traduction et à la transcription de l'Inventaire de 1604 et à de nombreux renseignements recueillis "sur le terrain", une évolution cartographique de la terre de Nantua avec ses châtellenies est proposée au lecteur. Un ingénieux système de communication militaire, mis en place fin XIIIe siècle, est expliqué. Une analyse des origines des possessions de Nantua, à travers les bulles de Lucius II et Eugène III, est réalisée.


    Le lecteur découvrira de nombreux faits divers et personnages locaux de cette "Terre de Nantua", restée dans l'oubli jusqu'à aujourd'hui.


    Un classement chronologique des actes de l'Inventaire de 1604 et du fonds du monastère de Nantua conservé aux Archives départementales de l'Ain a été ajouté.


    Le tout est agrémenté de nombreuses cartes et photos.

    293 pages

    2016

    Prix : 30.00 €

    COMMANDER