Les Amis de la Michaille

La présente étude s'est attachée à collecter et traduire les vieilles chartes connues évoquant le lointain passé de l'abbaye de Nantua. Chose unique pour notre département, pas moins 

Le monastère et la terre de Nantua

d'une vingtaine est antérieure à l'an mil ! Il a été essayé de replacer chacune d'entre elles dans son contexte historique propre afin de mieux en comprendre le sens.La présente étude s'est attachée à collecter et traduire les vieilles chartes connues évoquant le lointain passé de l'abbaye de Nantua. Chose unique pour notre département, pas moins d'une vingtaine est antérieure à l'an mil ! Il a été essayé de replacer chacune d'entre elles dans son contexte historique propre afin de mieux en comprendre le sens.


Une profonde recherche a permis d'apporter des réponses nouvelles à des questions restées jusqu'alors sans réponse : l'origine du monastère de Nantua, sa destruction au Xe siècle, son incorporation à la maison de Cluny, l'existence d'un comte dénommé "Gilbert", la solution du comté "Varesino", l'analyse de la charte d'"Albitius", la découverte d'une charte inédite du pape Pascal II de l'année 1109.


Grâce à la traduction et à la transcription de l'Inventaire de 1604 et à de nombreux renseignements recueillis "sur le terrain", une évolution cartographique de la terre de Nantua avec ses châtellenies est proposée au lecteur. Un ingénieux système de communication militaire, mis en place fin XIIIe siècle, est expliqué. Une analyse des origines des possessions de Nantua, à travers les bulles de Lucius II et Eugène III, est réalisée.


Le lecteur découvrira de nombreux faits divers et personnages locaux de cette "Terre de Nantua", restée dans l'oubli jusqu'à aujourd'hui.


Un classement chronologique des actes de l'Inventaire de 1604 et du fonds du monastère de Nantua conservé aux Archives départementales de l'Ain a été ajouté.


Le tout est agrémenté de nombreuses cartes et photos.

293 pages

2016

Prix : 30.00 €

COMMANDER