Patrimoine et Histoire de ChampfromierLe chemin des espagnols dans lAin depuis 1567

Par le traité de Lyon, en 1601, la France annexait les territoires savoyards au nord du Rhône. L'Espagne, alliée de la Savoie, perdait pour ses troupes les routes vers ses possessions, souvenet insurgées, des Flandres ; mais Henri IV accorda un étroit corridor militaire, par les contreforts du Jura, qui resta terre savoyarde et où passa désormais "Le Chemin des Espagnols".

Au moins 20.000 soldats, souvent mercenaires, y passèrent, ravageant le pays lors d'étapes dépourvues de presque tout, tandis que les troupes françaises dévastaient les abords des ponts et passages sous prétexte de surveillance des mouvements militaires.

Treize rapports de 1613, des documents d'archives de France, de Turin et d'Espagne, inédits à ce jour, en rendent compte, année par année : listes de troupes, aménagement dfe l'itinéraire, intendance souvent déficiente, pillages, incendies, récoltes détruites. De nombreuses cartes d'époque, inédites elles-aussi, illustrent le "Chemin" et en rétablissent le réel tracé.

Parallèlement, la France multiplia les pressions sur la Savoie et les vexations frontalières : doubles foires, embargo douanier, voire impositions indûment perçues. Enfin, par le traité de Turin, en 1760, la France annexa le mince corridor...

137 pages

2017

Prix : 25.00 €